Quel budget prévoir quand on part à vélo pour de longs mois ?

Velo traveler

L’argent est le nerf de la guerre, mais il est également nécessaire quand on prévoit de réaliser un long périple à vélo ou à pied. Certes les besoins sont assez minimes, mais il faut quand même prévoir les coups durs, comme les accidents, les maladies, les problèmes techniques, les vols et toutes les petites tracasseries rencontrées pendant le voyage.

L’argent en voyage

Voyager demande de l’argent, même si on vit de peu. Sur ce sujet, il existe différentes écoles.

Il y a ceux et celles qui accumulent les sous avant le départ. Il y a celles et ceux qui s’ingénient à gagner leur pain pendant le voyage. Cette formule est plus angoissante mais plus riche également, parce qu’elle permet au voyageur de s’insérer dans le pays qu’il visite et l’oblige à trouver des idées d’activités.

Voyager avec beaucoup d’argent est peut-être rassurant mais contribue à vous tenir éloigné des populations. C’est sans doute là que se situe la limite entre faire du tourisme et voyager. Les habitants des pays en développement ont tendance à voir toutes les peaux blanches comme des millionnaires, alors n’en rajoutons pas.

Et puis, partir avec trop de fonds, c’est être tenté de dormir dans les hôtels avec piscine et manger dans les chaines nordaméricaines, des lieux où l’on rencontre surtout des étrangers, alors que l’on peut dénicher de charmants hôtels à trois dollars, avec les WC et les douches sur le palier, où dorment les autochtones modestes quand ils voyagent, et apprécier ces restaurants populaires qui proposent leur plat unique. Ce serait dommage de s’en priver !

Partir à vélo - Dormir à l'hôtel

La carte bancaire est le nouveau sésame du voyageur

Payer, retirer de l’argent, être assuré grâce sa carte bancaire, tout cela a un coût qu’il est préférable de connaitre. Les critères à examiner sont les frais de retrait ou de paiement (hors zone euro), le coût annuel de la carte, les frais de tenue de compte et l’assurance perte ou vol des moyens de paiement. Ces frais peuvent varier de pratiquement zéro à plusieurs centaines d’euros.

Généralement, les banques en ligne sont moins chères, et l’interface de gestion sur un ordinateur ou sur un smartphone est bien adaptée. Il est donc conseillé de comparer les tarifs.

Budget journalier

La nourriture n’est pas toujours bon marché. En Asie, on peut manger pour 2 à 3 €, en Amérique latine, il faudra compter un peu plus.

Aux États-Unis avec 7 $, vous ressortirez du magasin avec très peu de choses. Si vous voyagez sur de longues distances, le surcoût d’un pays sera compensé ailleurs. Pour l’hébergement, en faisant du camping sauvage, en couchant dans les parcs municipaux américains où c’est gratuit, ou en étant hébergé grâce aux réseaux couchsurfing et surtout warmshower, cela ne vous coûtera rien du tout. En Ville, vous serez peut-être tenté par une auberge pour pouvoir visiter sereinement.

Quant aux campings en Europe, la gamme de prix se situe entre 7 € (cela devient rare dans la campagne française) et 15 €. Aux États-Unis, l’emplacement pour cyclistes est bon marché (5 $) ou inabordable (30 à 35 $). Un budget quotidien basique en-dessous de 10 € pour la nourriture plus l’hébergement sera très juste, il vous faudra jongler pour ne pas le dépasser.

Les comptes-rendus de voyageurs font état de budgets bien plus élevés : 14 € en Amérique latine (visites et transports terrestres inclus), 20 € pour un tour d’Europe, 23 € par jour en Afrique (hôtels inclus). Vous pouvez tenter de planifier un voyage économique avec un budget quotidien de 10 à 15 €. Toutefois, ce budget devra prendre en compte divers frais dont les visites, les visas sur place, les transports terrestres.

Un voyageur rajoute systématiquement 5% pour les aléas et impondérables, d’autres évaluent ce surcoût à 10% du budget. À coup sûr, plus vous vous arrêterez en ville… plus vous aurez de tentations (visites, restaurants, sorties) !

Voyageant en couple, nous avons deux cartes de paiement. Outre l’avantage que cela représente en cas de perte ou vol, nous avons été attentifs avoir des cartes de deux réseaux différents (Visa et Master Card) car quelquefois l’une ou l’autre carte n’est pas acceptée.

1 Comment

Laisser un commentaire