Goûtez d’autres plats et boissons en allant en Russie

plat russe
plat

De nombreuses raisons peuvent pousser les personnes à voyager : professionnelles ou privées. Goûter à d’autres plats peut aussi être un motif suffisant pour visiter un autre pays. Les spécialités varient selon le pays où vous souhaitez séjourner, que ce soit en France, en Allemagne ou en Russie.

Les différents plats russes

plat russe

En Russie, il y a différentes sortes de plats que vous pouvez manger : les entrées, la soupe et le plat de résistance.

Les entrées sont connues sous l’appellation « Zakouski ». Elles sont souvent composées par des poissons fumés, des champignons, des salades et de la vinaigrette. Comme poisson, vous pouvez manger du saumon, du flétan, du maquereau ou de l’esturgeon. La soupe vient avant le plat de résistance et après les entrées. Elle peut être à base de betterave ou de poisson. Cela dépend de vos préférences. En ce qui concerne le plat de résistance, vous pouvez trouver au menu des choux farcis, des courgettes farcis, des blancs de poulet au beurre, des carpes, etc.

Les brochettes

Si vous n’êtes pas adeptes des restaurants, vous pouvez opter pour les brochettes. Elles se mangent souvent en plein air, voire durant un pique-nique. En général, on utilise de la viande de porc marinée dans du lait fermenté, de l’oignon et du vinaigre. Mais, on peut se servir de la viande de bœuf, de mouton ou d’esturgeon pour les brochettes. Actuellement, de nombreux restaurants proposent des brochettes à leur clientèle. Cela permet aux visiteurs de profiter à la fois d’un cadre convivial tout en dégustant des brochettes (porc, bœuf ou mouton).

Les boissons russes alcoolisées

Pour accompagner les divers plats russes, vous devriez penser à prendre une boisson : bière, vin ou vodka. Le vin est une boisson qui se boit durant les grandes occasions. Quant à la vodka, elle est accompagnée par les entrées surtout s’il s’agit du cornichon salé, du maquereau salé ou de la julienne. La vodka peut être mélangée avec des fruits rouges ou des piments marinés.

Les boissons russes non alcoolisées

En effet, tout le monde y trouve son compte. Si vous ne buvez pas d’alcool, les boissons les plus recommandées sont le kompot, le morse ou le kissel. Le kompot est fabriqué à partir de baies ou de fruits cuits dans de l’eau bouillante. Le morse est à base de jus de baies telles que l’airelle, le cassis ou la groseille. Il est souvent sucré.

Alors, si vous passez un jour en Russie, pensez à goûter à ces plats et à ces boissons. Si vous avez peur de vous tromper de commande lorsque vous vous rendez dans un restaurant russe, faites-vous des amis Russes. Cependant, pour vous familiariser avec les habitants de Russie, vous devez parler la langue qui y est pratiquée. Prenez donc des cours de russe à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *