Voyager à Cuba pour explorer des parcs loin des sentiers touristiques

Cuba est une destination parfaite pour les amoureux de la nature et pour les amateurs d’écotourisme. En dehors des zones très fréquentées des touristes, d’autres endroits peu connus réservent de belles surprises. D’ailleurs, nous vous présentons quelques parcs nationaux exceptionnels pour un avant-goût de l’aventure. Avec les richesses naturelles qu’ils renferment, ces parcs vous plairont à coup sûr pour votre prochain voyage à Cuba. Le parc national Alejandro de Humbolt et le parc national Desembarco del Granma font partie des sites à inscrire dans votre itinéraire.

Le parc national Alejandro de Humboldt, pour éviter le tourisme de masse

Il faudra se rendre dans les provinces de Holguín et de Guantanamo pour rejoindre le parc national Alejandro de Humboldt. Le parc a été nommé ainsi en l’honneur du scientifique allemand Alexander von Humboldt qui a visité l’île en 1800 et 1801 pour étudier les espèces animales et végétales de l’île. D’une superficie de plus de 711 km², le parc mérite réellement le détour grâce à ses richesses géologiques et biologiques. Il constituera un terrain de jeu parfait pour les amateurs d’écotourisme faisant une escapade à Cuba.

Le parc national Alejandro de Humboldt à Cuba

Étant donné qu’il s’agit de la zone la plus humide de Cuba, ce parc se démarque par la présence d’une importante variété de paysages. On y trouve notamment une forêt primaire, des lagunes, un réseau de grottes, des ruisseaux, des cascades, des mangroves, etc. La flore et la faune ne sont pas en reste. En tout, ces trésors naturels peuvent être découverts au cours d’une randonnée. Le parc propose d’ailleurs quatre sentiers différents. Un tour en bateau à moteur dans la mangrove ajoutera une touche singulière à cette aventure. Il est sûr que l’aventure sera complète et inoubliable.

Le parc national Desembarco del Granma : un joyau naturel à explorer durant son séjour à Cuba

Ce parc est localisé dans le sud-est de Cuba, dans la province de Granma. Il est reconnu pour ses richesses naturelles et pour son histoire. En général, le parc a pris le nom du yacht à bord duquel Che Guevara, Fidel Castro et ses partisans naviguaient depuis le Mexique vers Cuba afin de déclencher la Révolution cubaine en 1956. En plus de son histoire très marquée sur l’île, le parc est aussi doté de trésors géologiques. Au cours d’une visite du parc, les visiteurs s’émerveilleront face aux terrasses karstiques et aux falaises grandioses.

Le parc national Desembarco del Granma à Cuba

Les terrasses sont impressionnantes et peuvent atteindre les 360 mètres. Le parc est aussi lié à l’archéologie. Suivre les circuits archéologiques est le meilleur moyen d’avoir davantage d’informations sur ce sujet. Une quarantaine de sites démontrent d’ailleurs cela à travers des œuvres d’art des Indiens précolombiens de plus de 1000 ans situées dans des cavernes ou des grottes. En plus de la randonnée, le parc est accessible à d’autres activités comme le VTT, randonnée à cheval, etc. Le parc inclut également des récifs de corail importants abritant une vie marine remarquable. Cet espace marin est donc idéal pour la plongée sous-marine. C’est un incontournable pour passer de merveilleux moments dans la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 8 = 1